Les catastrophes, naturelles ou humaines, ont couté 1500Md$ en dix ans

Les catastrophes, naturelles ou humaines, ont couté 1500Md$ en dix ans
Les catastrophes naturelles ou imputables à l’activité humaine ont fortement augmenté ces dix dernières années. Selon un rapport de l’OCDE, les tremblements de terre, les troubles sociaux, les accidents industriels, les attaques terroristes, les pandémies et autres événements perturbateurs auraient causé des dommages et des pertes économiques estimés à 1 500 milliards de dollars, soit plus du double du montant enregistré les dix années précédentes. 
 
Faute d’action, ces coûts pourraient augmenter, prévient l’OCDE, notamment en raison du changement climatique et des fortes concentrations de populations et de ressources dans des zones à risque : « Des événements perturbateurs majeurs se produisent plus souvent qu’auparavant et, compte tenu de la densité toujours plus grande de nos villes et de l’interdépendance croissante de nos économies, les coûts sont à chaque fois plus élevés », a déclaré Rolf Alter, Directeur de la Direction de la gouvernance publique et du développement territorial de l’OCDE. « Une gestion plus avisée des risques en vue d’améliorer notre résilience face aux chocs est le seul moyen d’atténuer l’impact de tels événements sur nos sociétés et nos économies.»
 
Les auteurs recommandent aux gouvernements de sensibiliser l’opinion publique sur ces problématiques. Des incitations financières pourraient être mises en place afin d’encourager les entreprises et les ménages à se prémunir contre les risques. Enfin, une meilleure coordination des données au niveau national, comme international, devraient réduire les risques économiques induits par les catastrophes.
 
 
SUR LE MÊME THEME 

 

chapo

Les pays doivent renforcer leur résilience face aux catastrophes ou s’exposer à des coûts grandissants, prévient un rapport de l’OCDE.

Image Slider

environnement-2.jpg